Perquisitions au siège de la France Insoumise et au domicile de plusieurs de ses responsables – Déclaration politique d’Ecologie Sociale

Ecologie Sociale condamne le caractère totalement disproportionné des perquisitions opérées au siège de La France insoumise, premier parti d’opposition, et au domicile de plusieurs de ses responsables, dans le cadre d’une enquête préliminaire, sous le conduite du parquet, sans les garanties offertes par l’ouverture d’une information judiciaire et un juge d’instruction. Ces perquisitions ont eu lieu après une séquence politique ouverte par les violences exercées … Continuer de lire Perquisitions au siège de la France Insoumise et au domicile de plusieurs de ses responsables – Déclaration politique d’Ecologie Sociale

Soutenir la @FranceInsoumise et @JLMelenchon face à l’escalade illibérale du pouvoir macronien par #ClaudeVilain

Ce n’est pas parce que LFI et Melenchon auraient juridiquement tort – depuis les lois sécuritaires de droite et socialistes, la justice peut à l’occasion de perquisitions faire pratiquement tout  ce qu’elle veut ( notamment cf. saisie de fichiers ) – qu’il ne faudrait pas réagir à cette énième intimidation du pouvoir macronien. Bien au contraire, il faut les appuyer politiquement en dénonçant une fois … Continuer de lire Soutenir la @FranceInsoumise et @JLMelenchon face à l’escalade illibérale du pouvoir macronien par #ClaudeVilain

Le choix de l’insoumission, à propos de la présidentielle de 2017 et du choix de présenter un candidat EELV autonome

Ce billet a été publié sous forme de tribune sur Mediapart : https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/021216/le-choix-de-l-insoumission

  1. La situation nouvelle dans laquelle nous nous trouvons depuis l’élection de Donald Trump et la désignation de François Fillon comme candidat de la droite et du centre nous oblige à réaffirmer les choix, finalement minoritaires, que nous avions portés lors du dernier Congrès d’EELV et alors même que les primaires de l’écologie viennent de s’achever. La victoire sans appel de deux réactionnaires sur les bases d’une révolution ultralibérale, conservatrice, et souverainiste dans deux des six plus grandes puissances du monde conjuguée avec le poutinisme et le renforcement de la prédominance de Xi Jinping en Chine, ou encore d’Erdogan en Turquie change la donne. Le monde dans lequel nous entrons rompt non seulement avec les Trente glorieuses mais aussi, en Occident, avec la promesse de progrès social et démocratique. Le chaos géopolitique se double maintenant d’une hypothèse autoritaire. Le capitalisme n’a plus besoin de la démocratie, nulle part.

Continuer de lire « Le choix de l’insoumission, à propos de la présidentielle de 2017 et du choix de présenter un candidat EELV autonome »